Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

All the new curated posts for the topic: NTIC et Santé

older | 1 | .... | 9 | 10 | (Page 11) | 12 | 13 | .... | 73 | newer

    0 0


    Les Serious Games santé vers la prescription d’applications ?




    0 0


     

    Véritable laboratoire d'analyses de poche, il est doté de capteurs permettant de pratiquer soi-même des tests médicaux pour suivre son état de santé.  

    Localiser un médecin, vous rappeler de prendre le bon cachet et même vous soutenir si vous êtes déprimé, votre smartphone en est déjà capable grâce à de nombreuses applications spécialisées dans la santé et le bien-être. Plus sophistiqués, les capteurs (et leurs applications associées) qui communiquent avec votre appareil pour étudier votre sommeil ou réaliser un électrocardiogramme (ECG) constituent un pas de plus vers la santé mobile. Fer de lance de cette révolution dans la manière de soigner, le premier smartphone médical «tout-en-un» a été mis au point par la société israélienne LifeWatch Technologies, filiale de sa consœur suisse, un des leaders dans le domaine du suivi médical à domicile.

    De design allemand et de fabrication chinoise, le LifeWatch V ressemble à un smartphone classique. Sa nouveauté provient de ses différents capteurs réunis pour la première fois dans un seul appareil. En plaçant un doigt sur deux de ces capteurs, les battements du cœur sont mesurés et un ECG peut même être réalisé en 30 secondes pour détecter d'éventuels troubles du rythme cardiaque. En procédant de la même manière, l'appareil vous renseigne sur votre état de stress et sur votre masse graisseuse via la conductivité électrique de votre peau. Un troisième capteur indique le taux d'oxygène dans le sang (saturation). Le téléphone possède également une fonction de lecture de la glycémie (le taux de sucre dans le sang), en insérant par le haut les bandelettes sur lesquelles on dépose une goutte de sang à analyser. Enfin, un capteur infrarouge situé à l'arrière du smartphone mesure votre température en le plaçant sur votre front.

     

    Les données des tests effectués sont stockées dans un espace personnel situé sur les serveurs de la compagnie, accessibles à tout instant par l'utilisateur et, s'il le souhaite, par un professionnel de santé ou par un organisme d'assurance. Moyennant un forfait mensuel de 8 à 25 euros, des services tels que l'accès à un centre d'appel médical d'urgence, des conseils nutritionnels personnalisés ou le suivi des données des membres de sa famille complètent les tests proposés.

    Un prix encore inconnu

    Ce smartphone d'un genre nouveau fera son entrée d'ici quelques mois dans les magasins de téléphonie mobile israéliens où il sera disponible à un prix encore inconnu. Les marchés américains et européens devraient suivre dans le courant de l'année, une fois l'autorisation de l'Agence américaine des médicaments (FDA) et le marquage CE (obligatoire pour tout dispositif médical) obtenus. Son fabricant le présente comme un outil de diagnostic à part entière destiné en priorité aux diabétiques, hypertendus, obèses et autres malades chroniques, soit près d'un milliard de clients potentiels.

     

    En France, les informations provenant de capteurs et d'appareils connectés doivent être évaluées par la Haute autorité de Santé avant de pouvoir être employées et consultées par les professionnels de santé. Cette validation est aussi nécessaire pour fixer les modalités de remboursement des appareils et actes médicaux associés. «Il existe déjà des objets communicants pris en charge par la Sécurité sociale», informe le Dr Jean-Yves Robin, directeur de l'Agence des systèmes d'informations partagés de santé (ASIP). Ainsi des stimulateurs cardiaques permettent un suivi à distance par les cardiologues. La réduction des coûts des soins promises par ces nouveaux dispositifs restent néanmoins mal évaluées pour l'instant.




    0 0



    Deux interviews récentes, respectivement du nouveau Président de la Fédération LESISS et du Délégué général, font le point sur le positionnement de la France en matière de technologies de communication au service du bien-vivre. En pointant les faiblesses connues et récurrentes, mais également en soulignant les atouts au service de la constitution d’une filière d’avenir.




    0 0


    Le système français en matière de réponse au secours à personne (SAP) devient critique.

    Les raisons de ce constat sont nombreuses. L'une des principales faiblesses de notre système de santé tient au fait que l'offre de soins n'est plus égale sur le territoire, certaines zones étant désormais insuffisamment dotées suite à la fermeture de plateaux techniques et de services d’urgence affectant la prise en charge de patients.




    0 0


    Le projet TYAV a pour ambition d’utiliser les technologies de l’information et des télécommunications pour les intégrer dans une solution efficace de prise en charge des personnes à domicile afin de répondre aux nouveaux enjeux...



    0 0

    Saint-Malo, 25 octobre (TICsanté) - Pour assurer un meilleur suivi des personnes âgées vivant en Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), au sein de structures très hétérogènes les unes par rapport aux autres, il devient primordial d'optimiser le parcours de soin. Dans un tel contexte, la téléconsultation apparaît comme l'une des solutions viables et reproductibles à développer.
    Lors des vingt-et-unièmes journées de l’Association des technologies de communication hospitalières (Athos) organisées les 18 et 19 octobre à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le Dr Pierre Rumeau, conseiller médical du GCS télésanté Midi-Pyrénées, a présenté le dispositif d'évaluation et de suivi des personnes âgées en Ehpad par téléconsultation et télé-expertise, en Midi-Pyrénées.

    Ce dispositif est conforme aux orientations définies par le plan régional de télémédecine validé par l'Agence régionale de santé (ARS), rappelle-t-il. Il rend possible l'évaluation neuro-psychologique à distance et l'instauration d'une réelle relation thérapeutique, malgré le caractère potentiellement désagréable de ce type de consultation pour le patient.




    0 0


    La technologie numérique de santé et de mise en forme s'étend de ...
    Les innovateurs dans l'industrie des services de santé technologiques examineront l'intégration parfaite des produits de santé et de mise en forme dans la vie quotidienne...


    0 0


    Comme c’est le cas ailleurs, la télémédecine est appelée à jouer à un rôle majeur en France. Elle apparaît, déjà, comme une solution incontournable aux problèmes actuels d’accès aux soins sur l’ensemble du territoire. Comment réussir la mise en place d’une politique de télémédecine nationale ? Réponses dans cette tribune de Jean-Philippe Nanteuil, manager e-santé chez la SSII CGI.




    0 0


    demande Nao, le petit robot humanoïde, best-seller mondial d'Aldebaran, une entreprise française qui prépare maintenant Roméo, "véritable assistant à la personne", et qui rêve d'une France leader de la robotique.



    0 0


    Développé par la société Project Ray, en partenariat avec Qualcomm, qui équipe le terminal avec l'un de ses processeurs Snapdragon, le smartphone Ray sous Android est dédié aux individus atteints de cécité partielle ou totale.

    L'interface du téléphone a été revue et modifiée pour apporter une plus grande simplicité d'utilisation. L'accès à l'écran tactile est plus pratique, la navigation peut être faite par commande vocale, avec retour haptique (le téléphone vibre quand la commande est prise en compte), il est également possible d'avoir la lecture de ses emails et SMS, de profiter d'un accès direct à des contenus adaptés, tels que des audios-books.

    Selon l'OMS, on compte sur la planète 246 millions de personnes malvoyantes et 39 millions de non-voyants.

     




    0 0


    (Paris - Relax news) - L'association Grégory Lemarchal lance une application mobile pour sensibiliser le public au don d'organes. L'occasion pour chacun de faire part de sa position à son entourage.Entièrement dédiée à la lutte contre la...



    0 0

    Découvrez et téléchargez les meilleures applications mobiles dédiées à la santé et au suivi médical pour votre smartphone, iphone ...

    Toutes les applications médicales sont sur SantePratique.fr !




    0 0
  • 11/02/12--11:38: DrTib - Blog

  • Il faut que vous sachiez que, si je suis entré en médecine, c'est pour faire de la médecine générale en milieu rural.
    Point barre.
    Mon cabinet, tranquille, à une petite échelle, et laissez-moi tranquille.

    C'était limpide au départ.
    Mais beaucoup d'éléments m'ont fait douter au cours de mes études.




    0 0


    Pour les internautes, les conseils santé donnés sur Internet constituent des compléments d'informations faciles d'accès.

    43% des utilisateurs de sites de santé ont déjà parlé d'informations trouvées sur Internet avec leur médecin, selon l'étude "Santé sur Internet" menée par CCM Benchmark (éditeur du Journal du Net) qui s'est penché sur les usages des internautes et l'impact de ces pratiques sur la relation avec leur médecin. Parmi les utilisateurs de sites de santé ayant déclaré que la consultation d'information santé a eu un impact sur leurs comportements, 58% affirment les avoir modifiés ou avoir pris rendez-vous pour une consultation (28%).

    Pour les internautes, les conseils santé donnés sur Internet constituent des compléments d'informations faciles d'accès dont le grand public semble avoir besoin. Ils permettent de mieux comprendre les diagnostics (77%), de trouver des informations qui rassurent (63%) ou permet encore de mieux expliquer les problèmes de santé à un médecin (62%). "Loin de fragiliser la relation médecin-patient, l'utilisation d'Internet semble à l'inverse favoriser une meilleure communication et contribuer à l'amélioration de la qualité de la consultation médicale", souligne l'étude.

    De même, Internet peut également peser sur le choix du professionnel de santé : 18% des utilisateurs de sites de santé recherchent sur les forums et plateformes d'échanges, faisant l'objet d'une modération limitée, des évaluations de professionnels de santé.

    Perception d'Internet en matière de santé. Réponse à la question : "Etes-vous d'accord avec les affirmations suivantes :"© CCM BenchmarkMéthodologie : CCM Benchmark a visité et analysé plus de 50 sites Internet et mobiles de laboratoires, complétés de sites édités par d'autres acteurs, ciblant le grand public. Cette analyse s'accompagne des résultats d'une enquête en ligne menée auprès de 1 691 utilisateurs de sites de santé aux mois d'août et septembre 2012.




    0 0


    RT@vfromentin: Conférence sur l'e-santé : Quelle place pour les nouvelles technologies dans le système de santé demain http://t.co/Wrw1RMon”...



    0 0


    La startup de bien-être et d’eSanté Novu considère que traiter les patients comme des consommateurs est clé pour développer des produits de qualité ; et le meilleur moyen de changer leurs comportements au long terme.



    0 0


    Plus qu'une simple vidéo futuriste, voici un court métrage qui nous montre un usage extrême de la réalité augmentée si elle pouvait être intégrée à des lentilles de contact.



    0 0


    Avec l'avènement des TIC, tous les aspects de notre quotidien prennent un nouveau visage. La médecine ne fait pas exception à la règle. Alors que chez nos voisins anglais, on encourage le téléchargement d'applications ...


    0 0


    #EHPAD #formation #seriousgames...


    0 0


    Le premier « serious game » infirmier, dédié à la transfusion sanguine, a été présenté mi-octobre au Pôle images Nord-Pas-de-Calais. Il inaugure une nouvelle voie pour la formation continue des soignantes.



older | 1 | .... | 9 | 10 | (Page 11) | 12 | 13 | .... | 73 | newer