Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

All the new curated posts for the topic: NTIC et Santé

older | 1 | .... | 10 | 11 | (Page 12) | 13 | 14 | .... | 73 | newer

    0 0


    La ministre de la Santé Marisol Touraine a préconisé mardi soir un dossier médical personnel (DMP) de "nouvelle génération", choisissant une troisième voie entre la poursuite de ce coûteux projet dans les conditions actuelles et son abandon pur et simple."La difficulté à laquelle nous sommes clairement confrontés est que les professionnels de santé ne se sont pas appropriés ce dossier médical" a souligné la ministre devant la commission élargie (finances et affaires sociales) de l'Assemblée nationale.

    Selon la ministre il y a actuellement environ 210.000 dossiers numériques, (consultables sur internet par le patient et les médecins), qui ont créés dans 160 hôpitaux ou dans le cabinet de 4.000 médecins traitants.

     

     




    0 0


    Avec une demande provenant des patients, toujours plus d’outils orientés santé 2.0 voient le jour sur tablette, smartphone ou Internet. Une impulsion donnée à l’innovation qui reste souvent à attribuer aux startups.



    0 0


    Le décret permettant le déploiement du Dossier Pharmaceutique (DP) auprès des Pharmacies à Usage Interne des établissements de santé est paru officiellement le 7 octobre 2012. Aboutissement d’une expérimentation débutée en 2010, il permettra aux pharmacies hospitalières, sous réserve de l’accord du patient, de pouvoir partager l’information sur les traitements délivrés avec les officines de ville et réciproquement.




    0 0


    C'est par l'advergame que les laboratoires ont choisi de promouvoir leurs produits, à l'image de Vicks et de Freedent en 2011.

    Des advergames sanitaires, quand la communication sociale devient jouable.

    Impossible d’évoquer le secteur de la santé sans penser au Docteur Knock, interprété par Louis Jouvet, ce médecin de campagne qui, pour s’assurer un revenu confortable, distille ses conseils fumeux et diagnostique une maladie à chaque âme du village, transformé en hôpital.

    Cette situation nous paraît impensable au XXIe siècle, et pourtant, nombres de voix s’élèvent contre les actes menés par les laboratoires pharmaceutiques, qui doivent agir dans un cadre humain et social, mais qui ont intégré le facteur économique. Preuve en est, ces groupes génèrent plusieurs milliards d’euros de bénéfices chaque année. Que ce soit des malades non soignés, des irradiés, des maladies provoquées par des traitements, plusieurs procès ont également fait les Unes ces dernières années.

    Malgré ces résultats, il ne faut pas oublier que le secteur de la santé, les laboratoires, les hôpitaux, les médecins ou les pharmaciens, nous permettent de vivre plus vieux, dans de meilleures conditions, et de sauver des vies.

    En France particulièrement, la santé est un secteur d’importance, 81 % de la population ayant une vision positive de la qualité des soins fournis. Il est à noter que la France se place au 2e rang de l’OCDE pour son espérance de vie, la première cause de mortalité étant le cancer, suivi des problèmes cardiaques. Mais la santé coûte cher, près de 15 % de la population avoue avoir renoncé à des soins de santé en raison de coût élevés. Malgré cela, les français représentent la plus grosse consommation par habitant au monde, avec un coût de 12,1 % du PIB.

    C’est dans ce cadre que l’industrie de la santé doit mener sa communication, et à ce sujet, les marketeurs ont su faire preuve d’inventivité au sein de ce milieu d’ordinaire assez normé.




    0 0


    iBluebutton dématérialise le dossier médical de l'individu et lui permet de le partager avec son médecin. Cette centralisation des informations médicales est essentielle pour lui permettre de réaliser un bon diagnostic.



    0 0


    La start-up simplifie le processus de déclaration d'effets secondaires liés à la consommation de médicaments grâce à un outil en ligne. Le but : simplifier la communication entre patients, professionnels de santé et laboratoires.



    0 0


    L’univers de la e-santé est synonyme très souvent de haute technologie.



    0 0


    Dans le cadre de l’élaboration d’un des deux serious games destiné aux patients, dans le projet Az@GAME, l’UNICE a effectué une première revue de la littérature scientifique sur les serious games, le vieillissement et la maladie d’Alzheimer en vue de définir comment les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent être stimulées physiquement et cognitivement par le jeu vidéo.




    0 0

    La technologie propose aujourd'hui des consultations par télémédecine, que cela soit de la téléassistance, de la régulation, de la télé-expertise, de la téléconsultation ou encore de la télésurveillance.


    0 0

    La télémédecine vainc peu à peu distances et résistancesRomandie.com...


    0 0


    BFMTV.COMH4D, la télésanté comme remède aux déserts médicauxBFMTV.COMHealth for Developpement (H4D), une entreprise française spécialisée dans la télésanté, offre des solutions aux patients des zones reculées, les "déserts médicaux".


    0 0


    "D'ici cinq à dix ans, les professionnels de santé prescriront au moins une application"
    Bordeaux accueille à partir d'aujourd'hui les premières Rencontres nationales e-santé. La télémédecine... (Santé : le smartphone, un outil d'avenir !



    0 0


    Journée Mondiale du DIABÈTE 2012:

    3 types, 3 millions de décès, 347 millions de personnes sont atteintes de diabète de type 1, de type 2 ou de diabète gestationnel et chaque année, l'épidémie fait 3,5 millions de décès dans...




    0 0


    Etude sur l'utilisation des réseaux sociaux par les journaux scientifiques !

    Combien de revues spécialisées en science de la santé utilisent aujourd’hui les technologies du Web 2.0 pour diffuser leurs contenus ? Une étude publiée cet été analyse comment les réseaux sociaux, les flux RSS et les outils de bookmarking sont utilisés par les éditeurs du domaine des sciences de la santé. Les revues en Open Access manquent de reconnaissance et de visibilité. Le fait de permettre aux auteurs, aux éditeurs et aux lecteurs de participer activement à la diffusion d’un article pourrait fortement augmenter l’impact des résultats publiés en Open Access. Cependant, les revues en Open Access sont-elles conscientes de cet avantage potentiel ? Devraient-elles plus utiliser ces outils ? Comment peut-on mesurer l’impact de cette nouvelle méthode de diffusion ? Un nouveau marché de la communication scientifique 2.0 est-il en train de naître ?




    0 0


    TIC et Santé: un mariage d’avenir

    Publié par Adeline le 14 novembre 2012 dans la catégorie Filières & Bassin d'Emplois |

    Les Technologies de l’Information et de la communication ne cessent d’évoluer et offrent de nouvelles possibilités aux métiers de la e-santé…

    Qu’est-ce que la e-santé?

    La e-santé est la mise des technologies au service de la santé. Ces technologies permettent d’effectuer des actes et gestes médicaux à distance et de partager les expertises les plus pointues nées des dernières découvertes dans le domaine de la santé.

    En fonction des besoins d’accompagnement du patient, différentes techniques peuvent être utilisées :

    La télé consultation qui met directement en relation le médecin et le patient

    La télé surveillance qui met aussi le patient en relation directe avec le soignant (infirmier, kinésithérapeute, etc…), relation qui est tutorée par un médecin.

    La télé assistance entre le manipulateur radio et le radiologue dans un premier temps (lecture multiple des radios afin de réaliser un diagnostic plus fin et plus rapide à la fois, ce qui est important si une intervention urgente est nécessaire). Le patient peut être à un moment associé à cette relation afin de connaître la suite à donner.

    La télé-expertise qui concerne essentiellement l’échange entre médecins

    La télé-régulation : dans son expression la plus spectaculaire et efficace elle sert les situations du SAMU. De façon plus quotidienne, elle sert aussi la gestion la plus efficace possible des rendez-vous médicaux.

    Quels sont ses objectifs?

    La télé médecine vise à optimiser la prise en charge médicale de toute personne.

    Les populations vieillissantes, atteintes de handicap ou habitant des zones rurales éloignées des grandes structures de soins (voir les habitants des îles bretonnes, par exemple), ont tout intérêt à voir se développer les réseaux de télémédecine. L’hospitalisation à domicile procède largement de l’amélioration de cette prise en charge et de la monté en puissance des réseaux de e-médecine.

    En réduisant la distance entre la structure médicale et le patient, lé télémédecine permet de réaliser des interventions à distance et des diagnostics plus fins grâce à la multiplication des expertises.

    Par la mise en commun des découvertes et compétences des personnels soignants et chercheurs, de l’infirmier au chirurgien cardiaque, la télé-médecine peut par exemple permettre à un professionnel de santé d’être piloté à distance pour opérer un patient qui ne peut être transporté jusqu’à la structure où le meilleur spécialiste exerce. Le professionnel peut alors pratiquer de la façon la plus sécurisée un geste médical dont il n’était pas expert au départ. C’est une véritable avancée dans le domaine de la santé.

    Des patients souffrant de pathologies chroniques (diabète, maladies cardiaques, hypertension, etc…) peuvent être formés à l’auto-monitoring de leur médication grâce à des appareils intelligents. Cela garantit une autonomie des personnes et donc une qualité de vie accrue ainsi qu’une meilleure prévention contre les risques encourus.

    Les TIC donnent une meilleure maitrise du temps et de l’espace, d’où leur importance dans le contexte de la santé. En effet, en réduisant les coûts liés à la mise en place des infrastructures et aux transports pour se centrer davantage sur les besoins du patient de façon individualisée, adaptée à la situation de chacun, le développement des réseaux de e-santé permet à tous de se voir soignés dans les meilleures conditions.

    La condition première de la mise en œuvre optimale de la télé-santé au service des citoyens est la qualité du réseau qui permet la transmission des données d’un émetteur à un récepteur. Celui-ci doit être continu, régulier, fluide.

    Quelles sont les nouvelles compétences attendues?

    Vont se développer de nouveaux métiers autour de la santé et de la e-santé, permettant un croisement de compétences : nécessité de jumeler des compétences techniques assurant la continuité et la qualité du réseau mais aussi une bonne communication entre les personnels de différentes étapes du parcours de télé-santé . Nécessité aussi d’une pédagogie concernant la qualité, la sécurité, la qualification de ce qu’est réellement un acte ou un geste médical, mais aussi le cadre légal de la sécurité des données et la confidentialité, l’anonymat des patients, lorsqu’il s’agit de faire circuler sur les réseaux des images (radios, IRM, etc….)




    0 0


    Colloque : Serious Games en Médecine et Santé - SEGAMED5 et 6 octobre 2012Faculté de Médecine, Campus Pasteur1ère conférence en matière de jeux sérieux appliqués à la médecine et la santé organisée par les UFR de Médecine, d’Odontologie et des...



    0 0


    Le sondage 2012 de JDN démontre que les sites d'informations santé renforcent la relation médecin-patient. Cette étude prouve que les informations santé en ligne aident...



    0 0


    Des universités virtuelles pour permettre aux chirurgiens de se former, des scalpels intelligents, des robots performants. Voilà quelques-unes des innovations qui vont changer la chirurgie de demain.



    0 0


    Développé par une équipe de médecins, le site Wizilib.com est un réseau social, gratuit et sécurisé, réservé aux professionnels de santé médicaux et paramédicaux.

    L’objectif de ce site est de permettre une mise en relation facilitée et ludique entre professionnels de santé libéraux, associé à la mise à disposition d’outil internet innovant.




    0 0


    Inspiratio, les pouvoirs du masque magique... C'est le titre du Serious Game tout juste sorti de nos ateliers pour Respir@dom dans le cadre d'un programme de télémédecine soutenu par la DGCIS du Ministère du Redressement Productif. Intégré au portail http://respiradom.fr/, il a été conçu sous Unity 3D. Objectifs du dispositif : Informer, soutenir et créer une véritable communauté de patients autour du syndrome d'apnées du sommeil, mais aussi améliorer l'observance du traitement par PPC. Respir@dom est en ligne, c'est le moment de le tester !
    http://respiradom.fr/serious-game/

     




older | 1 | .... | 10 | 11 | (Page 12) | 13 | 14 | .... | 73 | newer